Les entreprises chinoises ont une vision positive des investissements dans les BRICS

09-25-2017 09:27

SHANGHAI, 24 septembre (Xinhua) -- Les entreprises chinoises ont des attentes positives concernant les investissements dans les pays des BRICS.

"Les investissements au Brésil atteindront 70% des investissements totaux de notre société à l'étranger à l'issue de l'acquisition", a indiqué samedi à Shanghai Ge Junjie, président de la société Hunan Dakang Pasture Farming, lors d'un séminaire sur les investissements à l'étranger.

M. Ge, dont l'entreprise se situe dans la province centrale du Hunan, a indiqué qu'en juin, l'investisseur stratégique de la société, Shanghai Pengxin Group, et sa filiale à l'étranger DKBA avaient acquis 53,99% des actions de Belagricola, une entreprise spécialisée dans la vente d'équipements agricoles au Brésil.

En 2016, la société a obtenu 57% des actions de Fiagril, une société commerciale brésilienne.

De plus en plus d'entreprises chinoises cherchent des opportunités d'investissement dans les pays des BRICS.

Huang Qingfeng, président de Shanghai Zhenhua Heavy Industries, a indiqué que son entreprise avait respectivement commencé à investir au Brésil, en Inde, en Russie et en Afrique du Sud en 1996, en 2005, en 2006 et en 2008, tout en recherchant des partenaires de coopération. L'entreprise négocie actuellement avec des clients indiens un projet de quai entièrement automatique.

Cette année, Beijing Gas Group a acquis 20% des actions d'une filiale de Rosneft.

Les entreprises chinoises investissent aujourd'hui dans davantage de pays et de secteurs, a-t-on appris de Cline Zhang, responsable de la succursale de Citibank (Chine) à Shanghai.

Selon Mme Zhang, les entreprises chinoises agissent de manière plus énergétique, en mettant l'accent sur le développement durable et l'aversion au risque.

Le potentiel d'élargissement des investissements mutuels des pays des BRICS est important. Les investissements à l'étranger des BRICS ont atteint 200 milliards de dollars, représentant 12% du total des investissements mondiaux. Cependant, les investissements bilatéraux et mutuels au sein des BRICS ne représentent que 6% de leurs investissements totaux.

Selon Huang Qingfeng, une politique économique nationale stable est une condition préalable majeure pour attirer les investissements étrangers. En outre, les pays des BRICS peuvent améliorer leurs normes de services et de garantie envers les investisseurs étrangers.

"Utiliser le yuan comme monnaie de règlement et offrir davantage de facilités fiscales et de visa peuvent attirer plus d'entreprises chinoises à investir dans les BRICS, a indiqué M. Huang. "Davantage de services financiers et de conseils sont nécessaires pour aider à réduire les risques".

Dans le futur, la modernisation de la demande intérieure et la complémentarité industrielle parmi les BRICS constitueront le facteur majeur conduisant les entreprises chinoises à investir dans les BRICS, selon des experts de l'industrie.

Ge Junjie a indiqué que les futures activités intégrées de Belagricola et Fiagril renforceraient la compétitivité mondiale de sa société et réduiraient les risques d'exploitation à l'étranger.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
french.xinhuanet.com
channelId 1 1 1
860010-1116060500
网站地图 申博138 真钱百家乐 申博138 太阳城手机版
www.38333.com www.7788sbc.com 申博正网代理登入 菲律宾申博官网登入
申博娱乐手机登入 百家乐登入网址 澳门银河赌场 盛618官网
申博会员登入 申博游戏登入 申博游戏 申博app下载
百家乐 申博娱乐网 申博官方网址 申博游戏手机下载